Recherche

Arthur & Zou

Un blog de maman, Eux, Moi, Nous & nos facéties familiales

Et s’apercevoir soudain combien il a grandi

« Si tu parviens à vivre l’instant présent, à être là, 100% là, dans le moment

et que tu prends un peu de recul, un tout petit peu de distance pour te détacher des émotions et prendre la place de l’observateur

alors tu vivras une expérience extraordinaire, tu regarderas les choses différemment, avec lucidité »

IMG_4435

Hier nous sommes allés au Wow Park, Lire la suite

Le coup de la panne (version sans romantisme)

IMG_2308 IMG_2309 IMG_2312 IMG_2314

Ah les vacances d’été!

Heureux français de bénéficier de congés payés grâce au front populaire depuis 1936, et même de 5 semaines depuis 1982

aaah ça fait rêver…

je dois même vous avouer une chose inavouable, Lire la suite

DOUCEUR

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ma zou a un tempérament de feu

un caractère bien trempé

Elle est vive, joyeuse, inventive, drôle, bavarde, elle danse, chante, rie, court, saute

Ma zou est râleuse, colérique, têtue,

Ma zou a cette fâcheuse tendance, que je ne connais que trop, à ne voir que le grain de sable, le verre à moitié vide, le cheveu sur la soupe, elle bute dessus, rien n’y fait, elle bute, ressasse, râle, tape du pied, fronce les sourcils, « et voilà, et voilà, à cause de toi …. »

Il peut y avoir autour d’elle milles plaisirs à saisir, elle ne les voit pas tant que le grain de sable est là au bout de son doigt.

Elle est exigeante avec elle-même, parfois même rigide,  avec les autres, avec le monde en général, tout doit tourner rond, complètement rond, pas de place à la roue voilée,

elle fait certaines choses avec un sérieux qui n’est pas de son âge

depuis quelques temps c’est la tempête intérieure, trop souvent je la sens bouillante, enflammée, alors on souffle le nuage tout noir qui s’est installé dans son cœur, dans son ventre, elle souffle avec moi, mais ma ZOU « qui, quoi a installé ce nuage tout noir dans ton petit cœur? » » Lire la suite

rétrospective/introspective

bonne année

 

On dit qu’on a jusqu’à la fin du mois de janvier pour souhaiter la bonne année

Je me suis accordé une semaine de plus …

parce-que pour moi le temps a une autre valeur

j’essaie de l’apprivoiser

je lui donne le temps

en 2015 je me suis promis une chose

prendre le temps

la vie qui court tout le temps, le quotidien

alors quand je le peux je m’exerce à le maîtriser

je prends mon temps, je danse ma valse à 4 temps, un temps de plus toujours

Jusqu’alors, je passais la nouvelle année plutôt indifférente, comme si de rien n’était

ça continue…

Voilà deux jours de l’an qui passent où je ne peux m’empêcher de serrer les dents,

et cette année ce sera quoi ?

2015 n’a pas été facile, une sombre histoire de remise en question, de culpabilité, de trouille Lire la suite

Journée grise

J’aurais aimé commencer l’année sur une note un peu plus colorée,

vous souhaiter mes vœux pleins d’espoirs et d’ambition pour cette nouvelle année,

je le ferai un autre jour, d’accord ?

c’est pas ma faute,

il pleut, le ciel est gris,

rentrée zou.jpg

et moi aussi Lire la suite

Je vais bien, on va bien, tout va bien …

Je blogue depuis 2 ans,  et demi même, sauf si on compte les interruptions, là je n’ai plus que quelques mois à mon actif.

Je suis une bloggeuse à temps partiel, oui même ultra partiel, voir même une blogueuse saisonnière, une intermittente de la blogosphère …

La blogosphère m’a fasciné en somme c’est un spectacle aussi, avec ses bons et ses méchants, ses larmes, ses rires, ses espoirs, ses déceptions.

Je suis passée par plusieurs phases, j’ai commencé à écrire parce que j’avais envie de partager mon expérience, et puis pour semer les petits cailloux de notre mémoire familiale, et puis j’ai aimé bloguer parce que finalement c’était un bon de prendre un peu de hauteur pour regarder le quotidien et le voir différemment.

Je suis passée par plusieurs phases aussi quant à mes attentes : celle où on est si surprise d’avoir des visiteurs, des commentaires, des likes, des sélections, celle où on scrute les statistiques, celle ou on a envie de grandir encore et où on développe les moyens de communication, elle ou on en veut plus, celle ou on courtise les marques, parce-que waouh avoir un blog qui permette de gagner des cadeaux c’est quand même que ton truc à toi il est génialissime il se pourrait bien que tu aies du talent,

peut-être, peut-être pas

Lire la suite

MDPH, je viens moi aussi toquer à ta porte

1549258_1639824439562712_1591081737024960042_n[1]

 

Des dossiers MDPH j’en ai fait plein, en 15 ans je dirai une bonne trentaine voir plus encore, cocher les cases, celles qui faut, écrire des projets de vie, j’ai fait…

Pour les autres c’est facile, il n’y a pas d’affects ou juste un peu, et puis après tout je suis travailleur social, ce qui est bien pour l’autre finalement je le sais mieux que lui, non ? J’ai beau m’en défendre on est un peu souvent là-dedans, des projets de vie, l’autre, mille fois je l’ai convaincue d’en écrire, milles fois j’ai pris le stylo pour en trois minutes, écrire son projet de vie à l’autre, celui pour qui je savais….

Mais pour mon fils….

mais pour mon fils je ne sais pas, quel est son projet de vie à lui ?

Il a le temps, le temps de grandir, le temps de choisir, hein, dis-moi, il pourra choisir? dis-moi MDPH pourra-t-il choisir, vraiment?

Je ne sais pas moi, il pourra être pompier, médecin, peut-être, cycliste ou chercheur comme ses tontons … il sera entier, généreux, enthousiaste, drôle, brillant, époustouflant, il l’est mon fils, c’est un projet de vie ça? MDPH dis-moi?

Je ne sais pas moi… Lire la suite

Vous donner des nouvelles …

DSC_0749 (2)

Il y a quelques semaines maintenant j’ai posté cet article-là: « Je pars au combat  »

l’un de ces articles un peu thérapeutique pour moi, où les mots que je pose m’apaisent doucement,

 

des mots  pour mieux comprendre, pour prendre du recul, adoucir la peine,

 

bref, encore une fois, vous avez été là,

je voulais vous donner des nouvelles

parce-que vous le méritez bien,

pour suivre le chemin aussi,

 

et bien voilà, la période est un peu confuse,

 

pas de réponses encore bien sûr, des doutes beaucoup,

se dire que peut-être il n’en est rien de tout ce que j’évoquais là : handicap, MDPH, Est-ce lui, il me semble si loin de tout ce que cela m’évoque, encore je me dis peut-être que ce n’est juste rien, Lire la suite

D’un coup d’un seul

d'un coup

 

Je me suis levée ce matin-là

un matin comme un autre en apparence

un rayon de soleil, un café chaud, un petit moment à moi

j’étais sereine ce matin-là

un matin comme un autre en apparence et pourtant un de ces matins un peu exceptionnel

où l’on se sent un peu nouvelle

Je les ai réveillé tout doucement comme chaque matin

une caresse, un bisou, un mot doux au creux de l’oreille

je les  ai portés chacun leur tour, chacun leur tour ils ont entouré leur bras autour de mon cou, posé leur tête sur mot épaule,

et chacun leur tour j’ai senti leur souffle si doux me chatouiller leur cou

comme chaque matin

et pourtant ce matin là

tout était différent Lire la suite

En piste 🌟

IMG_3706

Le temps passe vite, trop vite,

trop chargé surtout,

il y a des tas de choses que je voudrais venir immortaliser ici,

que je voudrais venir vous raconter,

vous dire comme c’était joli, comme c’était beau, comme c’était doux

mais le temps passe sans que je ne puisse le retenir

et puis il y a ses moments où je trouve le temps

où j’aime me perdre dans les photos

ces moments

où j’aime me souvenir des jolies choses

ces moments précieux, y puiser force et réconfort

se rappeler comme la vie est jolie Lire la suite

nouvelle aventure

DSC_0716

Avant je trouvais ça ringard

un peu comme les chaussettes avec les tongs

l’idée ne m’aurait même pas traversé l’esprit

et puis on les a rencontré eux, pas du tout ringard,

en fait

ils nous ont raconté

et puis il y a eu cette envie de liberté

le début de l’histoire ici

on en resterait peut être là

mais finalement ce sentiment d’oppression ici

cette envie d’air permanente Lire la suite

Elle est propre ?

 photo

conversation ordinaire pour une maman de deuzans

« Elle est propre? »
« Ben oui bien sur, je les lave mes mômes, elle prend un bain chaque jour, paraît même que c´est trop et qu’un tous les deux jours ça suffirait !  »
Au vu du regard sidéré qu’elle me lance faut croire qu’elle se fiche de savoir combien de fois au mois je lave ma poulette

Et d’entendre machine se vanter que la sienne à 18 mois a été propre je me dis bien qu’il ne s’agit pas d’histoire de bain

 

Bref, je sais mais cette question là je la déteste, je la trouve stupide en fait,

Je trouve qu’il n’y a rien de plus ridicule dans la fonction parentale que ces histoires de pipi caca
Pourtant faut bien avouer que l’on en fait une question cruciale fondamentale centrale une affaire d’état pour ainsi dire.

 

Alors ça vaut bien une annonce officielle : Lire la suite

On a pris l’air

Je voulais vous dire

merci

je suis venue poser mes maux ici

encore

vous étiez là

encore

merci

après ce samedi, ce dimanche difficile

l’incertitude

après cette décision douloureuse d’ouvrir les yeux peut-être

j’ai ce lundi matin là organiser les rendez-vous, ceux que j’ai pu, Lire la suite

Je pars au combat

je pars au combat

Et voilà,

ça y est,

nous y sommes,

je crois en somme que je m’y prépare depuis des jours,

depuis des semaines,

depuis des mois,

non, des années en fait,

je crois que j’ai commencé à m’y préparer  dans ce couloir du sous-sol de l’Hôpital Pellegrin Bordeaux quand on attendait de voir le généticien

c’était le 10 décembre 2008

Je crois que je m’y suis préparée encore ce jour-là où j’ai serré très fort son doudou contre moi dans cette clinique de Bayonne parce-que je savais que j’allais accoucher trop tôt

 c’était le 14 Février 2009

Je crois que je m’y suis préparée ces 4 premiers mois quand il n’a cessé de pleurer, quand je me suis dit qu’il ne souriait toujours pas

c’était le 4 juillet 2009

Je crois encore que je m’y suis préparée cet été là quand tout le monde s’interrogeaient qu’il ne marche pas encore

c’était le 25 Août 2010

Je crois encore que je m’y suis préparée quand à deux ans il ne parlait pas, et encore à chaque rendez-vous avec ses maîtresses

c’était le 23 juin 2013, c’était le 15 octobre 2013, le 12 févier 2014, le 14 juin 2014, le 20 octobre 2014, le 8 avril 2015

et tous ces autres jours encore, dans un couloir, au coin d’une porte, au parc, sur le pas de sa chambre

en écoutant leurs mots, en observant ses pas, en entendant ses larmes,

j’ai voulu avoir confiance mais …

J’ai beaucoup pleuré depuis ce 8 avril 2015, cette dernière semaine, chaque jour même,

et puis vendredi,

pour la première fois c’était tellement trop pour moi

que je les ai planté là, l’homme, les enfants,

les larmes étaient trop nombreuses,

j’ai claqué la porte, je suis partie, j’ai roulé, Lire la suite

Moi cet animal sauvage

février mars - Copie

Cet article ne va pas être facile à écrire,

douloureux peut-être,

parce que là en quelques lignes je vais dévoiler une de mes faiblesses, elle, ma grande faiblesse,

alors je vais commencer par là

peut-être que ce sera plus simple après :

Je n’ai pas d’amis, ou si peu, mais vraiment très peu, très, très peu,

celles que j’ai sont loin de moi, je les vois rarement, presque jamais même, pas assez,

bref, je n’ai pas d’amis, ni copines, ni copains, juste pas,

je le réécris une seconde fois, et pourtant, tu vois, en l’écrivant j’ai honte, Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑